Tous les articles par LML

Italie, Sardaigne – Cantina Alessandro Bocca

Alessandro et Barbara ont déménagé du Piémont à Dorgali sur la côte est de la Sardaigne en 2006. C’est là qui commence une passion pour le vin qui grandit lentement et prend le dessus jusqu’à devenir leur occupation principale. En 2012 est née la cave Cantina Alessandro Bocca, située sur les lieux dits de Borori et Su Babbu Mannu. Après un long travail de préparation, les premières boutures ont été plantées en 2016. Actuellement, l’entreprise dispose d’un vignoble planté de 6 hectares, principalement de Cannonau et de Vermentino, ainsi que de Cagnulari et de Malvasia Nera.

Le vignoble de Su Babbu Mannu est situé à 180 m d’altitude et bénéficie d’une exposition sud favorable au rayonnement solaire. La zone est relativement fraîche et peu humide grâce aux vents marins qui soufflent régulièrement et constamment pendant la journée et diminuent après le coucher du soleil.
Le terrain est plat, en moyenne pauvre, de nature basaltique avec une forte présence d’argile rouge. Riche en cailloux, il est planté de Cannonau, d’Alicante et de Merlot à parts égales.
Le vignoble de Sa Toa est situé à 150 m d’altitude et possède un terroir très varié et particulier, excellent pour l’obtention de raisins de qualité. Le vignoble est composé de deux carrés opposés qui s’inclinent doucement vers la partie basse où pendant dix mois de l’année une petite rivière traverse le vignoble sur toute sa longueur. Orienté plein sud, le vignoble est très ensoleillé. Les trois quarts du vignoble se trouvent sur un terrain en décomposition granitique. L’autre partie est principalement constituée d’argile grise. Le sol granitique est idéal pour la culture des cépages blancs : Vermentino, Fiano, Falanghina, Chardonnay et Sauvignon blanc. Cannonau, Sirah, Malvasia nera, Cabernet et Cagnulari sont plantés sur la partie argileuse, plus propice à la culture du raisin rouge. Le vignoble est entouré de maquis méditerranéen : myrtes et genêts, asphodèles, fleurs sauvages et oliviers séculaires composent la silhouette autour du vignoble.

Les vins:

Arghentu :
100% Vermentino
Vieillissement de 6 mois en acier à température contrôlée.
Robe paille tendant vers l’or, notes de pêche mûre et d’abricot, de gentiane, d’amande.
En bouche, il est plein, franchement vibrant, rond, avec une fraîcheur bien équilibrée.

Arghentu sulle bucce :
100% Vermentino
Le moût reste en contact avec les peaux pendant 45 jours avec pigeage 2 fois par jour et 6 mois de vieillissement en acier à température contrôlée.
Robe jaune dorée brillante; un nez profond plus épicé et salin que fruité.
En bouche, il est croquant, après une gorgée large et complexe , il termine par une finale minérale. Vin blanc avec le corps d’un rouge, rugueux, unique.

Bitzosu :
100% vermentino
Vin pétillant à faible teneur en alcool, à la bulle fine et persistante, aux arômes et senteurs typiques du cépage qui le compose. Fermentation en autoclave.

Ramene :
100% Cannonau
Couleur d’oignon rouge, aux arômes fins et élégants de fruits rouges frais, c’est un rosé corsé qui s’accorde avec des apéritifs de terroir, des plats estivaux et pas trop structurés ou des associations plus audacieuses avec des fruits de mer.

Ferru :
100% Cannonau
Robe rubis transparente, immédiatement des notes de graphite puis de petits fruits (framboise) et un épicé sulfureux. Grandiose dans sa douceur, rond, avec un piquant très agréable qui revient en bouche. Fermentation sur les peaux en cuves et élevage de 12 mois en cuves d’acier à température contrôlée et un élevage supplémentaire de 2 mois en fûts de chêne.

Arrujadu :
100% Cannonau
Ce Cannonau Riserva repose pendant 12 mois dans une cuve en acier à température contrôlée. Vient ensuite une année de permanence dans des tonneaux de chêne français de 500 litres. L’affinage s’achève en bouteilles. Un vin en pleine évolution à découvrir au fil du temps.

Lien vers le site internet du domaine

Côtes du Rhône, Ardèche – Domaine du Grangeon

Situé sur les hauteurs de Rosières, dans le hameau de Balbiac, Christophe Reynouard, producteur de vin au Domaine du Grangeon, en Ardèche, se distingue par des cuvées intenses et équilibrées, dignes des grands vins de pays des coteaux de l’Ardèche.

Maître de chai pendant 4 ans au domaine Georges Vernay à Condrieu, Christophe décide de créer sa propre cave constituée de vins de pays de l’Ardèche. En 1998, il reprend ainsi le domaine familial du Grangeon situé en Ardèche méridionale, à Balbiac, sur la commune de Rosières.

Le travail de Christophe consiste à mettre en valeur le terroir de l’Ardèche, tant dans la conduite de la vigne que lors de la vinification dans sa propre cave.

Le domaine s’attache particulièrement à la production de vins issus des cépages Syrah, Cabernet, Merlot, Gamay pour le rouge et Chatus, Viognier et Chardonnay pour les blancs.

Par ailleurs, le domaine fait partie des vignerons précurseurs du XXIème siècle qui ont redonné vie au Chatus, rarissime cépage typique des Monts d’Ardèche. Fierté des vignerons Cévenols, le Chatus, cuvée de longue garde du Sud Ardèche, est un vin épicé, charpenté, unique, comme les hommes, les terrasses et la culture qui en font sa renommée.

Cultivées sur les terrasses, appelées faysses de Rosières, le Domaine du Grangeon participe à la préservation d’un paysage de terrasses remarquables, labellisé en 1992 « Paysage de reconquête » par le Ministère de l’environnement.

Les vignes s’étendent sur une superficie de 17 hectares et sur un sol constitué de grès. La vigne préfère largement les sols pauvres. En effet, les bons vins naissent de sols ingrats, modérés en eaux et en nutriments. Pour se nourrir, la vigne étire ses racines profondément dans le sol.

Les vignes âgées sur les faysses supportent très bien la sécheresse et les vendanges sont réalisées exclusivement à la main.

Tout en respectant le terroir de l’Ardèche, Christophe l’interprète et la façonne. C’est ainsi qu’il fabrique un véritable vin de terroir et non un simple vin de cépage.

Les vins du Domaine du Grangeon

Les rouges :

Le Chatus est un cépage rouge ardéchois que l’on trouvait autrefois sur les terrasses, dites faysses. Les vignes sont visitées et agréées par une commission. Elles sont effeuillées au soleil levant dès la fin du mois de juin. La récolte se fait exclusivement à la main. La vendange est éraflée à 100%. Elle reste en cuve de 3 à 4 semaines, puis est tirée directement en fûts neufs où elle restera 23 mois sans sous-tirage. Le Chatus est un cépage qui conserve une bonne acidité à la maturité. Sa structure tannique et son acidité lui confèrent un bon potentiel de garde.

Le Chatus possède une particularité très intéressante : ses parfums sont sur des notes de fruits à l’alcool très marqués (mûres, pruneaux, nèfles, poivre gris). La bouche est d’une très bonne longueur, son attaque tannique laisse place à une fin de bouche soyeuse où l’on retrouve les parfums que l’on a au nez. La sortie de ce vin se fait le deuxième week-end de Décembre et une réservation au préalable est indispensable.

La Cuvée Bergougnou : elle est issue d’un assemblage de 2/3 de Merlot et 1/3 de Cabernet Sauvignon. Les cabernets sont effeuillés des 2 côtés. Les raisins sont vinifiés séparément, puis l’assemblage s’effectue dès la fin des vinifications. L’élevage dure de 12 à 16 mois sur lie en fût de 3 à 4 vins.

La cuvée La Blacheyrette : elle est issue d’un assemblage de deux cépages (50% de Chatus et 50% de Syrah), avec un élevage de 12 à 14 mois. L’assemblage se fait seulement 3 semaines avant la mise en bouteille.

La Cuvée Mon Cœur : issue de raisins rouges passerillés, la cuvée Mon Cœur est un vin fruité et sucré, mais pas trop, liquoreux, alcoolisé mais avec modération.

Cette cuvée d’un rouge intense délivre une superbe sensation de fruits frais, de framboise, de fraîcheur et d’acidité qui évitent la lourdeur en bouche, la réussite est à la hauteur du plaisir qui envahit le palais. Ce vin peut se boire soit en apéritif soit avec un dessert au chocolat par exemple.

Le gamay : cépage bourguignon qui existe depuis le XIVe siècle. Il a de la couleur, de la structure et une puissance aromatique discrète. Le Gamay peut se boire légèrement frais.

La Syrah : sa récolte se fait exclusivement à la main et les vignes sont effeuillées au soleil levant au début du mois de juillet. La cuvaison dure 4 semaines et plus, avec un pigeage deux fois par jour. Deux autres cuves de Syrah sont éraflées à 100%. L’élevage se fait en barrique bourguignonne pendant 12 à 18 mois sur lie fine sans soutirage. Le Syrah délivre de puissants arômes de poivre, de muscade et de réglisse, associés à la douceur de la violette. Ce cépage produit des vins de longue garde, denses et puissants.

Les Blancs

Chardonnay : L’élaboration du Chardonnay est identique à celle du Viognier. La différence se situe dans la durée d’élevage en barriques. Ce vin est élevé à la bourguignonne pour préserver ses arômes variés aux notes d’agrumes, de fruits secs ou encore de brioche.

La cuvée Fermiget : c’est un assemblage de 2/3 de Chardonnay et 1/3 de Viognier avec 12 mois de fût sur lie sans sous-tirage. Cette cuvée associe la finesse du nez du Viognier à la longueur en bouche du Chardonnay.

La Cuvée Grangeon : A base de cépage blanc Viognier, cette cuvée est issue de raisins passerillés, c’est-à-dire séchés à l’air libre pour l’enrichir en sucre. La fermentation dure 8 mois. Les levures s’arrêtent de fermenter naturellement par l’excès d’alcool et de sucre. Ce vin est issu d’une macération pelliculaire, avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Le vin blanc Grangeon est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le Viognier : c’est un cépage blanc originellement cultivé dans les Côtes-du-Rhône septentrionales. Ce cépage produit un vin aux arômes marqués d’abricot et de pêche, souvent gras corsé, voire capiteux. Le vin est issu d’une macération pelliculaire avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Ce vin blanc élégant est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le rosé :

Péquélou Rosé : Frais et intense, le Péquélou est un vin rosé issu de l’assemblage de 2 cépages différents : le grenache et le gamay. Ce vin rosé se déguste en apéritif, au repas ou pendant le dessert.

Lien vers le site du domaine

Loire, Saumur Champigny – Domaine Lavigne

L’appellation Saumur-Champigny, produit des vins rouges autour de 9 villages du Val de Loire : Montsoreau, Turquant, Parnay, Souzay-Champigny, Dampierre-sur-Loire, Saumur, Varrains, Chacé et Saint-Cyr-en-Bourg.

Rouges, fruités et équilibrés, les vins de Saumur-Champigny sont ouverts d’esprit : ils s’accordent avec un plat de bistrot ou un apéro, un pique-nique ou un menu gastronomique.

Les Saumur-Champigny s’accordent avec la nature qu’ils préservent, avec la Loire et le tuffeau qui donnent au Cabernet franc toute sa fraicheur.

Situé à Varrains, le domaine Lavigne compte 38 hectares sur des terroirs argilo-calcaires, sableux et caillouteux. Depuis longtemps, le Domaine travaille de façon raisonnée afin de respecter au mieux l’environnement. Depuis 2006, le Domaine est certifié Agriculture Raisonnée d’une part, et d’autre part il contribue à l’implantation de la Zone Ecologique Réservoir. Il est ensuite certifiée HVE en 2019.

Le Domaine Lavigne est une histoire de famille depuis 3 générations. Pascale et Antoine (Fille et gendre) de Gilbert Lavigne ont repris le Domaine depuis 2009. Pascale et Antoine allient les traditions transmises à la modernité pour restituer dans leurs vins le meilleur du terroir de Saumur. Ils s’efforcent de donner à la vigne et à la vinification le le meilleur Tout commence dans le vignoble avec une observation approfondie des parcelles et des conditions climatiques. Le domaine Lavigne a, sur l’ensemble de sa production, un suivi parcellaire afin de garantir une traçabilité sur la totalité du vignoble. Deux principaux cépages, cabernet Franc et chenin, croissent sur des terrains argilo-calcaires, mais aussi sableux.

Site internet du domaine

Bourgogne, Chablis – Domaine La Meulière

Vins blancs de Bourgogne aux qualités exceptionnelles, les vins de Chablis sont issus d’un seul cépage, le chardonnay. Ils se déclinent sous plusieurs appellations : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru et Chablis Grand Cru.

Celles-ci se distinguent par des aires de production précisément délimitées ainsi que des conditions de production spécifiques. Logiquement, plus on monte dans la hiérarchie, plus les exigences sont grandes.

Les vins de Chablis sont des vins blancs secs qui se distinguent par leur pureté, leur fraîcheur, leur finesse, leur minéralité. Le cépage Chardonnay s’exprime à Chablis comme nulle part ailleurs. Il puise dans un sous-sol vieux de 150 millions d’années sa personnalité, son caractère, et mûrit dans des conditions idéales, sous un climat semi-continental, lui permettant d’atteindre un bel équilibre entre sa richesse en sucre et sa fraîcheur.

Aujourd’hui, la surface plantée à Chablis est d’environ 5800 ha. En 1955, après la crise phylloxérique du XIXème siècle qui ravagea le vignoble français, puis les deux guerres mondiales, Chablis ne comptait plus que 550 ha de vignes ! Néanmoins toute la surface en appellation n’est pas encore plantée : la zone délimitée compte 6800 hectares répartis le long de la vallée du Serein, la rivière qui traverse le vignoble du sud au nord avant de se jeter dans l’Yonne.

Les volumes produits ont évolué au rythme de l’accroissement des surfaces, avec des variations liées aux aléas climatiques. Entre 2017 et 2021, la récolte était d’un peu plus de 279 202hL, soit l’équivalent de 37,2 millions de bouteilles (chiffres moyens sur 5 ans).

Au sein de cette appellation se trouve le Domaine de la Meulière. Neuf générations de vignerons se sont succédé sur ce domaine, dont l’origine remonte à 1774. C’est Ulysse qui débuta la mise en bouteilles au domaine, en 1926. Depuis 2000, ce sont les frères Laroche, Nicolas (au chai) et Vincent (à la vigne), qui gèrent l’exploitation située à Fleys, à 4 kms au sud-est de Chablis, et ses 27,3 ha de vignes.
La géologie y est caractérisée par des sols argilo-calcaires de type kimméridgien. L’alchimie de ce terroir avec le cépage chardonnay confère aux vins minéralité, puissance, arômes floraux et fruités.

Les 34 parcelles qui, comme un puzzle, composent l’exploitation, ont, pour moitié, été héritées de leurs aïeux. Elles se répartissent sur les communes de Béru, Chablis, Chichée, Fontenay et Fleys (rive droite du Serein intégralement). L’âge moyen des vignes est de 32 ans.

Chaque parcelle est récoltée manuellement afin de garantir l’absence de trituration, éviter l’oxydation des moûts et pratiquer un tri rigoureux.

Le domaine est certifié en Haute Valeur Environnementale niveau 3 et adhère à la confédération nationale des Vignerons Indépendants.

Ils pratiquent une viticulture raisonnée, durable par le développement de l’agroécologie (biodiversité des sols) en préservant les ressources existantes, en atténuant l’impact du changement climatique, en cherchant des solutions alternatives et en adaptant leurs connaissances en pédologie, biologie du sol, physiologie végétale et écologie. Leu défi : s’adapter et se réinventer.  Ils tiennent compte de leur parcellaire dans sa globalité, ils utilisent des mécanismes de régulation naturelle pour limiter les rendements, pratiquent le labour, l’agroforesterie, mettent en place des couverts permanents, utilisent certains produits de lutte biologique, n’interviennent que dans les cas où les seuils de tolérance sont dépassés, accordent une importance toute particulière à la gestion des ressources en eau et à la réduction des gaz à effet de serre…

Notre salon vous permettra de découvrir un échantillon de leur production :

En rouge :

  • Irancy

En blanc :

  • Bourgogne blanc la Closerie Berthereau
  • Petit Chablis
  • Chablis
  • Chablis Fleur de Chêne
  • Chablis La Gourmandise des Nymphes
  • Chablis Les Larmes de l’Oubli
  • Chablis la Vigne aux Songes
  • Chablis 1er Cru Fourchaume
  • Chablis 1er Cru Les Fourneaux
  • Chablis 1er Cru Les Fourneaux les Jarres d’un Secret
  • Chablis 1er Cru Mont de Milieu
  • Chablis 1er Cru Mont de Milieu
  • Chablis 1er Cru Les Gougueys

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le Site internet du domaine

sources

https://www.chablis.fr/decouvrez/un-territoire-et-un-terroir-unique/quatre-appellations-et-un-cepage/quatre-appellations-et-un-cepage,1238,6982.html

https://www.winedexer.com/vin/meuliere

https://www.lapassionduvin.com/bourgognebeaujolais/41663-domaine-de-la-meuliere-chablis

https://www.chablis.fr/visitez/les-maisons-et-domaines/la-meuliere-fleys-89800,3297,16015.html?&args=Y29tcF9pZD0yNTc1JmFjdGlvbj12aWV3RmljaGUmaWQ9VklOQk9VMDAwMDIwMDY4NSZ8

https://www.hachette-vins.com/guide-vins/producteurs/5955/dom-de-la-meuliere/

https://www.chablis-meuliere.com/notre-histoire-p5.html

Languedoc, Saint Christol – Domaine Coste Monyer

S’il existe une terre propice à l’élaboration de grands vins en Languedoc, elle est là.

L’aventure dans ce domaine de maintenant 75 ha a débuté en 1975.

 Sur cette colline de St Christol, face à la mer, Mistral et Tramontane obligent les vignes à s’adapter. Le sol constitué de galets roulés est difficile à travailler mais bénéficie d’une vie organique intense due à la très bonne perméabilité du complexe cailloutis-argile. Durant l’été et les fortes chaleurs, les galets enterrés retiennent l’eau tandis que les galets de surface restituent la chaleur durant la nuit.

Si au domaine le mourvèdre est roi, syrah, grenache, cinsault et carignan sont travaillés et vinifiés avec soin pour donner des rouges complexes aux arômes de fruits noirs avec des notes de sous-bois.  Roussanne et viognier donnent des blancs floraux avec une bonne longueur en bouche sublimée par des notes épicées. Le rendement moyen est de 35 hl/ha.

A la carte vous trouverez des vins d’AOP Languedoc-St Christol en rouge et rosé, des AOP Grès de Montpellier en rouge, des IGP Pays d’Oc en blanc et rouge, des vendanges tardives et un vin de liqueur le Carthagène.

Les vins du domaine Coste-Moynier sont reconnus par la presse spécialisée et sont régulièrement médaillés.

Après des années passées en agriculture raisonnée, le domaine entame sa reconversion en agriculture biologique.

Bourgogne, Côtes Chalonnaises – Domaine Ponsard-Chevalier

Le SANTENAY et le MARANGES sont classés parmi les appellations communales du vignoble de la côte de Beaune.

Le Santenay est un vin français d’appellation d’origine contrôlée, produit sur une partie de la commune de Santenay, dans le département de la Côte-d’Or, et sur une partie de Remigny, en Saône-et-Loire. Il comprend 328 hectares (122,5 ha de 1er cru). Les vins rouges représentent 280,6 hectares (109,7 ha de 1er cru). Les vins blancs représentent 47,7 hectares (12,8 ha en 1er cru).

Le Maranges est un vin français d’appellation d’origine contrôlée, produit sur une partie des communes de Cheilly-lès-Maranges, Dezize-lès-Maranges et Sampigny-lès-Maranges, dans le département de Saône-et-Loire. Le vignoble des Maranges est le plus méridional de la côte de Beaune et comprend 162 hectares (83 ha de 1er cru). Situé dans le prolongement de Santenay, il produit presque exclusivement des vins rouges. L’appellation regroupe les vins produits sur les communes de Cheilly-lès-Maranges, Sampigny-lès-Maranges et Dezize-lès-Maranges. L’AOC Maranges a été obtenue par décret le 23 mai 1989. Les vins rouges représentent 157 hectares (82 ha de 1er cru). Les vins blancs représentent 5,35 hectares (1,65 ha de 1er cru).

Le Domaine PONSARD CHEVALIER

Le Domaine familial compte aujourd’hui 7 hectares 33 de vignes délimitées par les murets de pierre sèche, les murgers et les cabottes qui reflètent l’âme de Santenay et des villages des Maranges. Soucieux de préserver le terroir et l’environnement, la culture de la vigne est menée en lutte raisonnée depuis ses débuts. Le travail de cave vient souligner la personnalité du terroir d’exception pour révéler des vins élégants, gourmands et délicats.

Le vignoble est situé au cœur des Climats de Bourgogne dans la partie la plus méridionale de la Côte de Beaune, réparti sur les villages de Santenay, Cheilly-les-Maranges, Dezize-les-Maranges et Sampigny-les-Maranges, qui constituent un très beau témoignage de l’architecture Bourguignonne.

Les vignobles de Santenay et des Maranges sont plantés sur le pli géologique de type synclinal de Volnay en longeant la vallée de la Cozanne au Sud et dominés au Nord, par la Montagne des 3 croix (521m). Les vignes sont situées sur des cônes alluviaux et à flancs de côtes sur des sols argilo-calcaires. Elles sont découpées en une multitude de petites parcelles formant une sorte de mosaïque où elles se mêlent aux magnifiques murgers et cabottes qui soulignent le caractère historique et prestigieux de ce vignoble.

Troisième génération de vignerons, Coralie a repris le domaine en 2017, après avoir été travaillé auprès de ses parents pendant 10 ans. Elle a la chance d’être guidée encore aujourd’hui par son père, sa passion son savoir-faire et son expérience acquis au cours de ses 44 millésimes. Elle et son mari ont tout appris de lui, ses valeurs, ses repères, sa patience, son impatience, et le goût du travail bien fait. Ainsi Coralie perpétue le travail de manière traditionnelle en apportant une touche de modernité dans le souci constant de faire mieux, mois après mois.

Leur savoir-faire permet de réaliser eux-mêmes leurs vins et ils accordent une grande importance à une production 100% artisanale et indépendante. Pour révéler toute l’authenticité et le potentiel de leur terroir, l’intégralité des vignes est conduite en viticulture raisonnée depuis de nombreuses années. La nature les guide au fil des saisons, en tout temps et par tous temps à élaborer des vins de terroir aux arômes authentiques dans le plus grand respect des traditions. Ce qui leur a valu de nombreuses distinctions au Guide Hachette (millésimes 2018 et 2019 : 1 et 2*).

Quelques chiffres et données techniques :

  • Surface plantée : 8,2 ha
  • Encépagement :
  • Pinot noir (78%)
  • Chardonnay (13%) et aligoté (9%)
  • Âge moyen des vignes : 50 ans
  • Mode de vendange : Manuelle
  • Eraflage : entre 10 et 30% de grappes entières depuis 2018 selon cuvée
  • Macération pré-fermentaire à froid
  • Pigeages doux et remontages
  • Elevage sur lies fines en futs (dont 20% de futs neufs pour les rouges, et 25% pour les
  • blancs)


Les vins qui seront disponibles à la vente :

Vins blancs

  • Bourgogne Aligoté
  • Santenay « Les Daumelles » (*)

Vins rouges

  • Bourgogne Pinot Noir
  • Santenay « Les Charmes » (*)
  • Santenay 1er Cru « Beaurepaire » (*)
  • Maranges 1° Cru « Clos des Rois » (*)
  • Maranges 1e Cru « La Fussière » (*)
  • Maranges 1er Cru « Clos des Loyères » (*)

(*) disponible en magnum

Site internet du domaine

Champagne – Champagne Abel Jobart

Champagne Abel JOBART cultive avec un enthousiasme visionnaire des champagnes de terroir bien particuliers, de vignobles gâtés par la nature.

Les vignes Abel JOBART

Le domaine viticole d’Abel JOBART s’étend sur 13 hectares. Les différents terroirs sont répartis entre plusieurs communes : Sarcy, Poilly, Chambrecy, Faverolles, Lhéry, Hermonville, Marzilly et Leuvrigny. Le domaine s’inscrit donc dans un triangle entre les centres champenois de Reims, Fismes et Epernay et profite des meilleures expositions de la vallée de l’Ardre, de la vallée de la Marne et du massif de Saint-Thierry.

L’encépagement

Les sols calcaires et sableux des vignobles d’Abel JOBART sont parfaits pour les cépages champenois que sont le Pinot Meunier (70%), le cépage principal de la région, le Pinot Noir (15%) et le Chardonnay (15%). Chaque cépage confère au vin d’autres caractéristique organoleptique typique. Le Pinot Meunier lui donne un goût fruité, une grande souplesse et un bouquet tout en rondeur. Les champagnes doivent leur vigueur et leurs arômes de fruits rouges au Pinot Noir. Le Chardonnay apporte fraîcheur, élégance et parfum de liberté. Son lent développement est idéal pour le vieillissement des vins.

Une exploitation familiale récente

La maison champagne Abel Jobart a été fondée en 1975. En 2002, les trois fils d’Abel et Odette JOBART ont repris l’exploitation et s’adonnent aujourd’hui à une viticulture faisant l’articulation entre tradition et progrès. Orienté vers la Viticulture Durable, nous sommes ainsi Certifiés HVE et Viticulture Durable. Laurent est responsable du vignoble, Thierry de la production et Vincent de la commercialisation. Chaque année, près de 30 000 bouteilles de champagne quittent la maison JOBART et comblent les vœux de clients non seulement français mais encore belges, anglais, italiens, suisses, Ecosse, allemands ainsi que la Japon et la Chine.

Récoltant manipulant

Le Champagne Abel JOBART récolte à la main et produit des champagnes de terroir rares. En tant que Vigneron Indépendant, il transforme exclusivement ses propres raisins et vend ses champagnes de terroir exclusifs sous son propre nom. Le pressurage des raisins, la vinification et toute la transformation ultérieure s’opèrent dans les celliers de l’exploitation familiale. Ainsi chaque étape, du raisin au noble champagne de terroir, est exécutée et contrôlée par la famille.

Le style Jobart

Le style du champagne de la maison JOBART est marqué par les propriétés des terroirs propres choisis et par le biais d’une sélection parcellaire. Il en résulte une personnalité de champagne à nulle autre pareille et authentique. La fraîcheur juvénile est typique des champagnes sélectionnés de la maison Jobart. Ils sont particulièrement agréables, franc et fruités.

Champagne Abel JOBART
4 rue de La Sous-Préfecture – 51170 Sarcy
Tél : 03.26.61.89.89 – Mail : contact@champagne-abeljobart.com
Site internet : www.champagne-abel jobart.com

Côtes du Rhône, Gigondas – Domaine Burle

Damien et son frère Florent, 4ème génération de vignerons sur le domaine, élaborent des vins de caractère en respectant les spécificités des terroirs qu’ils cultivent. La vigne est travaillée en agriculture conventionnelle et raisonnée. Le travail du sol est mécanique et les traitements sont limités au strict nécessaire. Les trois quarts de la production sont vendus à l’étranger.

Le domaine produit cinq vins :

  •  Gigondas « Les Palliéroudas » : 85% grenache, 15% mourvèdre.
    Age moyen de la vigne : 65 ans
    Nez délicat, floral, parfum de violette et de cerise. Une belle fraîcheur et un beau volume. Un milieu de bouche puissant qui conduit vers une finale veloutée et élégante.
  • Gigondas « Les Fouilles » : 50% grenache, 50% syrah.
    Age moyen de la vigne : 40 ans.
    Nez complexe et raffiné. Ensemble harmonieux, bouche savoureuse dominée par des notes de cerise griotte. Un Gigondas charnu et plein, une finale aux notes cacaotées misent en relief par son grain fin et encore ciselé.
  • Vacqueyras « Les muses » : 75% grenache, 25% syrah.
    Age moyen de la vigne 35 ans.
    Notes de myrtille, d’épices et de réglisse au nez. Notes de mures confiturées en bouche. L’ensemble est rond et ample. Bel enrobage de tanins fins et fondus.
  • Côtes du Rhône : 60% grenache, 30% syrah, 10% carignan.
    Age moyen de la vigne 40 ans.
    Nez de fruits rouges compotés. Bouche gourmande, onctueuse et friande avec des notes rappelant la framboise. La finale est veloutée avec des tanins soyeux.
  • Sablet : 40% grenache, 20% syrah, 20% carignan, 20% mourvèdre.
    Age moyen de la vigne 35 ans.
    Nez expressif avec des arômes de fruits noirs. En bouche belle structure avec des tanins soyeux, du volume, de la rondeur et une belle sucrosité. Également, notes de fruits noirs et d’épices en finale.

Un domaine à visiter au salon qui présente un excellent rapport qualité/prix.

Site internet : www.domaineburle.com

Bugey – La Ferme de Jeanne

   La Ferme de Jeanne, domaine viticole situé dans l’Ain, sur la rive droite du haut Rhône, entre Genève et Lyon, est situé plus précisément dans le secteur de Belley, entre le massif du Grand Colombier et la rive droite du Rhône. Il s’étend sur près de 10 hectares et repose sur des sols argilo-calcaires faiblement pentus, profitant d’un climat montagnard tempéré, favorable à une production viticole de grande qualité.

A l’origine du vignoble, la famille BALSOLLIER, une famille d’agriculteurs du cru. En 1981, Yves et Jacqueline BALSOLLIER se lancent dans la culture de fruits, céréales et de quelques vignes. Fort du succès que leurs vins pressés à l’ancienne rencontrent auprès des connaisseurs, Yves et Jacqueline deviennent viticulteurs à plein temps dès 1995. Depuis la notoriété du domaine et de ses vins n’a cessé de grandir dans la Région.

La qualité des vignes, la forte notoriété régionale des vins du Bugey, la vente en direct à une base de consommateurs amateurs et fidèles, sans circuit de distribution imposé, ont séduits Karine et Régis BERNARD, les actuels propriétaires. Ils ont repris le domaine en février 2018, en y associant Nadège ALLOUCH, Maître de chai, rejointe en novembre 2021 par William Majo, responsable de production expérimenté issu des grands vignobles de Savoie et qui les a rejoint par conviction des bienfaits de l’Agriculture Biologique.

Le Domaine commercialise différents vins : Chardonnay, Pinot, Gamay, Mondeuse, Rosé, Blanc de Blancs Brut méthode traditionnelle, Rosé demi-sec Méthode traditionnelle…
La production, en transition Bio depuis février 2018, est composée à 70 % de vins blancs, 25 % de vins rouges et 5 % de vins rosés. La séparation parcellaire des cépages est la suivante : 60 % Chardonnay, 6 % Jacquère, 2 % Molette; 22 % Gamay, 6 % Mondeuse et 4 % Pinot Noir.

En Hiver, lorsque la vigne dort, c’est le temps de la taille et du tirage des bois, du broyage des sarments, du pliage et de la réparation du palissage. Au printemps, vient le moment du palissage, de l’entretien des rameaux et des feuilles pour que la vigne puisse se concentrer sur les raisins tout l’été. Après cette phase de croissance et de maturation, arrive enfin l’heure des vendanges, juste avant le début de l’Automne.

Les raisins sont vendangés à la main pour être ensuite élevés en cuve après pressage dans de vieux pressoirs verticaux. L’élevage en cuve permet au vin de ne recevoir aucun élément aromatique de la part de son contenant. Seul le raisin s’exprime aidé par le savoir-faire du vigneron. Les soins de la vigne sont avant tout manuels ! Taille non mutilante (qui respecte le flux de sève, appelée taille Guyot-Poussard) et les vignes sont 100 % enherbées. Sous le rang, entretien par la tonte (à la débroussailleuse) et dans l’inter-rang broyage (1 fois l’an) puis roulage de l’herbe, Epamprage manuel (suppression des départs du cep situés trop bas).

La protection du vignoble est biologique à l’aide de cuivre, de soufre et de tisanes de plantes concoctées par leurs soins selon le stade de développement de la vigne. Ebourgeonnage manuel (pré-taille en vert). Palissage et cisaillage manuel. Pour un rendement maitrisé et de bonne qualité, la Mondeuse est vendangée en vert au printemps pour réduire le nombre de grappes lorsqu’elle est trop généreuse. Pour respecter et exhausser le raisin à la cave : Débourbage au froid, Levures indigènes, Pas de chaptalisation, ni acidification, Très peu de soufre ajouté (max 45mg/l SO2 total).

Les vins :

  • Les vins blancs : majoritairement constitués de Chardonnay et parsemés de Jacquère et de Mollette, sont disponibles en AOC Bugey Blanc sec et en AOC Bugey Brut Méthode Traditionnelle (pétillant). L’ AOC Bugey blanc est un assemblage de tous les Chardonnay. Jacquère et Molette sont vinifiées ensemble pour faire un vin unique vendu en Vin de France (« JM 2020 » pour la dernière cuvée).
  • Les vins rouges : chacun est dédié à un cépage : AOC Bugey Rouge Gamay, AOC Bugey Rouge Pinot ou AOC Bugey Rouge Mondeuse et incarnent des vins qui ont matière et personnalités.
  • Les vins rosés : un doux mélange de Gamay et de Mondeuse, proposés en AOC Bugey Rosé Méthode Traditionnelle (pétillant).

Plus de renseignements sur le domaine sur leur site : www.domainedelafermedejeanne.fr

 

Loire Sancerre – Domaine Daniel Chotard

 La tradition vigneronne de la famille CHOTARD, à Reigny, se perpétue depuis plus de deux siècles et a commencé avec les deux frères Marcel et Henri. Outre la vigne, le domaine produisait un peu de céréales et élevait quelques bêtes.

La succession, assurée par Daniel et Brigitte, son épouse, a marqué l’abandon de la polyculture pour se concentrer sur la production d’un Sancerre très personnel, souvent associé à la musique par l’organisation d’évènements culturels à Sancerre et au domaine. Aujourd’hui, leur fils Simon, titulaire d’un diplôme d’œnologue, laisse le plus possible la nature se faire et n’agit sur le vin que si nécessaire.

Le domaine se situe au fond du village du Reigny, à Crézancy en Sancerre, entouré d’un cirque de collines de Marnes argilo-calcaires. Les parcelles situées sur ces pentes sont ensoleillées toute la journée et les ceps des vignes qui y sont plantés enfoncent leurs racines qui courent dans les sous-sols. Les jus issus de ces parcelles sont ronds, amples et gourmands
Le domaine possède également quelques parcelles plantées sur le plateau du village dont le terroir de griottes apporte une grande minéralité aux raisins. Les dernières parcelles du domaine sont plantées sur le terroir de Crézancy en Sancerre dont les caillottes apportent des vins très fruités.

Le domaine travaille les vignes en essayant au maximum de respecter la nature et de préserver les ceps afin de tirer le meilleur du cépage et du terroir ; Le sol est travaillé dès la fin de l’hiver ce qui permet de le faire respirer en évitant l’utilisation de désherbants. Le domaine est en conversion Biologique depuis le millésime 2019.

Les vendanges sont faites à la main. En cave, Simon, curieux par nature, s’est fixé comme objectif de tenter une expérience de vinification par millésimes afin d’enrichir sa connaissance du Sauvignon, du Pinot noir, et du terroir Sancerrois. Ainsi, il a déjà testé la vinification de ses blancs en fûts de chênes ou d’acacia, en foudres faits de ces mêmes bois, celle du rosé en fût d’acacia ou encore la fermentation du rouge directement en barrique afin de fondre les notes du bois du vin.

Le domaine produits plusieurs vins en Sancerre blanc, Sancerre rouge et Sancerre rosé mais également des cuvées spéciales !

  • Sancerre Classique Blanc
  • Sancerre Classique Rosé
  • Sancerre Classique Rouge
  • Marcel Henri
  • Racines
  • Les Cris
  • Les Coutones
  • Le Damier
  • Le Chant de l’Archet

Plus d’informations sur le site internet du domaine: www.chotard-sancerre.com

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce domaine en partant à la recherche de la Cathédrale de Jean Linard, près de Sancerre. Daniel et Jean étaient amis et ce dernier appréciait les vins du Domaine. Daniel parle avec passion de l’histoire de Jean Linard et l’association dégustation des vins du Domaine et histoire de Jean Linard a été un vrai moment de plaisir!