Archives par mot-clé : Grenache

Roussillon – Oiseau Rebelle

Mélanie et Guido Hube ont complètement changé de vie en 2014 en achetant un domaine sur Banyuls-sur -Mer. Guido, formateur de sommeliers et caviste allemand à Berlin, a une idée très précise et veut créer des vins d’exceptions, hors catégorie ! Ils commencent leur processus de certification en 2015 et 2017 est leur première année en certification bio.

Littéralement, toutes les tâches sont chez eux réalisées à la main, dans le respect des rythmes de la nature, que ce soit réintégrer dans leurs parcelles plusieurs tonnes de bonne terre que l’érosion avait fait glisser avant leur arrivée, ramasser de-ci de-là des pierres dans le lit de rivière à sec pour consolider ou reconstruire les murettes en pierres sèches qui sillonnent leurs vignes, travailler sous les pieds de vignes, les tailler ou encore arracher les herbes non désirées : ils font tout ça à la main. 

Ils utilisent très peu de soufre, juste pour protéger les vignes contre l’oïdium. 

Les vendanges sont effectuées durant les heures les plus fraîches de la matinée. Les raisins sont refroidis directement puis apportés à la cave, où l’équipe passe le reste de la journée à sélectionner les raisins baie par baie, pour finalement les écraser pieds nus ! 

Ils fermentent ensuite spontanément pendant de nombreux mois (des années pour certains), sans aucun soutirage. Les vins sont manipulés par seule gravité et rien n’y est ajouté, jusqu’à la mise en bouteille, sans pressurage, ni filtration, ni collage !

Leurs vins sont exceptionnels et uniques, voire spéciaux, même dans la petite niche des vins dits « nature ».

Pour Mélanie et Guido, ils sont l’extrait liquide de ce qui les entoure : un terroir extraordinaire et enchanteur !! Ce sont de vrais artistes terroiristes !

Pour plus de renseignements sur ces vins d’exception, voici le lien vers leur site internet :

https://www.oiseau-rebelle.vin/#fr

Ardèche – Domaine du Grangeon

Situé sur les hauteurs de Rosières, dans le hameau de Balbiac, Christophe Reynouard, producteur de vin au Domaine du Grangeon, en Ardèche, se distingue par des cuvées intenses et équilibrées, dignes des grands vins de pays des coteaux de l’Ardèche.

Maître de chai pendant 4 ans au domaine Georges Vernay à Condrieu, Christophe décide de créer sa propre cave constituée de vins de pays de l’Ardèche. En 1998, il reprend ainsi le domaine familial du Grangeon situé en Ardèche méridionale, à Balbiac, sur la commune de Rosières.

Le travail de Christophe consiste à mettre en valeur le terroir de l’Ardèche, tant dans la conduite de la vigne que lors de la vinification dans sa propre cave.

Le domaine s’attache particulièrement à la production de vins issus des cépages Syrah, Cabernet, Merlot, Gamay pour le rouge et Chatus, Viognier et Chardonnay pour les blancs.

Par ailleurs, le domaine fait partie des vignerons précurseurs du XXIème siècle qui ont redonné vie au Chatus, rarissime cépage typique des Monts d’Ardèche. Fierté des vignerons Cévenols, le Chatus, cuvée de longue garde du Sud Ardèche, est un vin épicé, charpenté, unique, comme les hommes, les terrasses et la culture qui en font sa renommée.

Cultivées sur les terrasses, appelées faysses de Rosières, le Domaine du Grangeon participe à la préservation d’un paysage de terrasses remarquables, labellisé en 1992 « Paysage de reconquête » par le Ministère de l’environnement.

Les vignes s’étendent sur une superficie de 17 hectares et sur un sol constitué de grès. La vigne préfère largement les sols pauvres. En effet, les bons vins naissent de sols ingrats, modérés en eaux et en nutriments. Pour se nourrir, la vigne étire ses racines profondément dans le sol.

Les vignes âgées sur les faysses supportent très bien la sécheresse et les vendanges sont réalisées exclusivement à la main.

Tout en respectant le terroir de l’Ardèche, Christophe l’interprète et la façonne. C’est ainsi qu’il fabrique un véritable vin de terroir et non un simple vin de cépage.

Les vins du Domaine du Grangeon

Les rouges :

Le Chatus est un cépage rouge ardéchois que l’on trouvait autrefois sur les terrasses, dites faysses. Les vignes sont visitées et agréées par une commission. Elles sont effeuillées au soleil levant dès la fin du mois de juin. La récolte se fait exclusivement à la main. La vendange est éraflée à 100%. Elle reste en cuve de 3 à 4 semaines, puis est tirée directement en fûts neufs où elle restera 23 mois sans sous-tirage. Le Chatus est un cépage qui conserve une bonne acidité à la maturité. Sa structure tannique et son acidité lui confèrent un bon potentiel de garde.

Le Chatus possède une particularité très intéressante : ses parfums sont sur des notes de fruits à l’alcool très marqués (mûres, pruneaux, nèfles, poivre gris). La bouche est d’une très bonne longueur, son attaque tannique laisse place à une fin de bouche soyeuse où l’on retrouve les parfums que l’on a au nez. La sortie de ce vin se fait le deuxième week-end de Décembre et une réservation au préalable est indispensable.

La Cuvée Bergougnou : elle est issue d’un assemblage de 2/3 de Merlot et 1/3 de Cabernet Sauvignon. Les cabernets sont effeuillés des 2 côtés. Les raisins sont vinifiés séparément, puis l’assemblage s’effectue dès la fin des vinifications. L’élevage dure de 12 à 16 mois sur lie en fût de 3 à 4 vins.

La cuvée La Blacheyrette : elle est issue d’un assemblage de deux cépages (50% de Chatus et 50% de Syrah), avec un élevage de 12 à 14 mois. L’assemblage se fait seulement 3 semaines avant la mise en bouteille.

La Cuvée Mon Cœur : issue de raisins rouges passerillés, la cuvée Mon Cœur est un vin fruité et sucré, mais pas trop, liquoreux, alcoolisé mais avec modération.

Cette cuvée d’un rouge intense délivre une superbe sensation de fruits frais, de framboise, de fraîcheur et d’acidité qui évitent la lourdeur en bouche, la réussite est à la hauteur du plaisir qui envahit le palais. Ce vin peut se boire soit en apéritif soit avec un dessert au chocolat par exemple.

Le gamay : cépage bourguignon qui existe depuis le XIVe siècle. Il a de la couleur, de la structure et une puissance aromatique discrète. Le Gamay peut se boire légèrement frais.

La Syrah : sa récolte se fait exclusivement à la main et les vignes sont effeuillées au soleil levant au début du mois de juillet. La cuvaison dure 4 semaines et plus, avec un pigeage deux fois par jour. Deux autres cuves de Syrah sont éraflées à 100%. L’élevage se fait en barrique bourguignonne pendant 12 à 18 mois sur lie fine sans soutirage. Le Syrah délivre de puissants arômes de poivre, de muscade et de réglisse, associés à la douceur de la violette. Ce cépage produit des vins de longue garde, denses et puissants.

Les Blancs

Chardonnay : L’élaboration du Chardonnay est identique à celle du Viognier. La différence se situe dans la durée d’élevage en barriques. Ce vin est élevé à la bourguignonne pour préserver ses arômes variés aux notes d’agrumes, de fruits secs ou encore de brioche.

La cuvée Fermiget : c’est un assemblage de 2/3 de Chardonnay et 1/3 de Viognier avec 12 mois de fût sur lie sans sous-tirage. Cette cuvée associe la finesse du nez du Viognier à la longueur en bouche du Chardonnay.

La Cuvée Grangeon : A base de cépage blanc Viognier, cette cuvée est issue de raisins passerillés, c’est-à-dire séchés à l’air libre pour l’enrichir en sucre. La fermentation dure 8 mois. Les levures s’arrêtent de fermenter naturellement par l’excès d’alcool et de sucre. Ce vin est issu d’une macération pelliculaire, avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Le vin blanc Grangeon est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le Viognier : c’est un cépage blanc originellement cultivé dans les Côtes-du-Rhône septentrionales. Ce cépage produit un vin aux arômes marqués d’abricot et de pêche, souvent gras corsé, voire capiteux. Le vin est issu d’une macération pelliculaire avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Ce vin blanc élégant est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le rosé :

Péquélou Rosé : Frais et intense, le Péquélou est un vin rosé issu de l’assemblage de 2 cépages différents : le grenache et le gamay. Ce vin rosé se déguste en apéritif, au repas ou pendant le dessert.

Lien vers le site du domaine

Languedoc, Saint Christol – Domaine Coste Moynier

S’il existe une terre propice à l’élaboration de grands vins en Languedoc, elle est là.

L’aventure dans ce domaine de maintenant 75 ha a débuté en 1975.

 Sur cette colline de St Christol, face à la mer, Mistral et Tramontane obligent les vignes à s’adapter. Le sol constitué de galets roulés est difficile à travailler mais bénéficie d’une vie organique intense due à la très bonne perméabilité du complexe cailloutis-argile. Durant l’été et les fortes chaleurs, les galets enterrés retiennent l’eau tandis que les galets de surface restituent la chaleur durant la nuit.

Si au domaine le mourvèdre est roi, syrah, grenache, cinsault et carignan sont travaillés et vinifiés avec soin pour donner des rouges complexes aux arômes de fruits noirs avec des notes de sous-bois.  Roussanne et viognier donnent des blancs floraux avec une bonne longueur en bouche sublimée par des notes épicées. Le rendement moyen est de 35 hl/ha.

A la carte vous trouverez des vins d’AOP Languedoc-St Christol en rouge et rosé, des AOP Grès de Montpellier en rouge, des IGP Pays d’Oc en blanc et rouge, des vendanges tardives et un vin de liqueur le Carthagène.

Les vins du domaine Coste-Moynier sont reconnus par la presse spécialisée et sont régulièrement médaillés.

Après des années passées en agriculture raisonnée, le domaine entame sa reconversion en agriculture biologique.

Site du domaine : http://www.coste-moynier.com/

Côtes du Rhône, Gigondas – Domaine Burle

Damien et son frère Florent, 4ème génération de vignerons sur le domaine, élaborent des vins de caractère en respectant les spécificités des terroirs qu’ils cultivent. La vigne est travaillée en agriculture conventionnelle et raisonnée. Le travail du sol est mécanique et les traitements sont limités au strict nécessaire. Les trois quarts de la production sont vendus à l’étranger.

Le domaine produit cinq vins :

  •  Gigondas « Les Palliéroudas » : 85% grenache, 15% mourvèdre.
    Age moyen de la vigne : 65 ans
    Nez délicat, floral, parfum de violette et de cerise. Une belle fraîcheur et un beau volume. Un milieu de bouche puissant qui conduit vers une finale veloutée et élégante.
  • Gigondas « Les Fouilles » : 50% grenache, 50% syrah.
    Age moyen de la vigne : 40 ans.
    Nez complexe et raffiné. Ensemble harmonieux, bouche savoureuse dominée par des notes de cerise griotte. Un Gigondas charnu et plein, une finale aux notes cacaotées misent en relief par son grain fin et encore ciselé.
  • Vacqueyras « Les muses » : 75% grenache, 25% syrah.
    Age moyen de la vigne 35 ans.
    Notes de myrtille, d’épices et de réglisse au nez. Notes de mures confiturées en bouche. L’ensemble est rond et ample. Bel enrobage de tanins fins et fondus.
  • Côtes du Rhône : 60% grenache, 30% syrah, 10% carignan.
    Age moyen de la vigne 40 ans.
    Nez de fruits rouges compotés. Bouche gourmande, onctueuse et friande avec des notes rappelant la framboise. La finale est veloutée avec des tanins soyeux.
  • Sablet : 40% grenache, 20% syrah, 20% carignan, 20% mourvèdre.
    Age moyen de la vigne 35 ans.
    Nez expressif avec des arômes de fruits noirs. En bouche belle structure avec des tanins soyeux, du volume, de la rondeur et une belle sucrosité. Également, notes de fruits noirs et d’épices en finale.

Un domaine à visiter au salon qui présente un excellent rapport qualité/prix.

Site internet : www.domaineburle.com

Provence, Bandol – Domaine Les Luquettes

Ce Domaine familial, sur des terroirs alliant soleil et fraîcheur maritime à La Cadière d’Azur, a été fondé en 1843. Il fait aujourd’hui 15ha.

Les vigneronnes, mère et fille, Elisabeth et Sophie qui a repris le flambeau, travaillent de concert, nous offrant des vins ronds et soyeux. Avec le père, Michel, qui apporte une aide précieuse partout où cela s’avère nécessaire, et plus récemment après ses études d’œnologie le fils, Ludovic, voilà qui forme une équipe sympathique, soudée et dynamique.

Sélection massale issue de vignes des grands parents, travail sans herbicides ni pesticides, le domaine se maintient proche de l’agriculture biologique depuis plusieurs décennies. Les vendanges sont manuelles, tant sur l’AOP Bandol que l’IGP Mont Caume. Le pressoir d’origine (1852) du Domaine extrait en douceur, parfait pour l’élégance souhaitée.

LES VINS

A tout seigneur tout honneur : AOP BANDOL

  • Bandol rouge (Mourvèdre, Grenache)
  • Bandol rosé:(Mourvèdre, Cinsault)

A ne pas manquer : IGP MONT CAUME
Même terroir (la partie plus fertile) que l’AOP Bandol.
Même attention, même savoir-faire.

  • Mont Caume blanc (Sauvignon, Clairette, Ugni)
  • Mont Caume rosé (Cinsault, Grenache)
  • Mont Caume rouge (Alicante, Cinsault)
  • Mont Caume rouge (Alicante, Mourvèdre)
    Cuvée Marguerite-Marie

Site internet du domaine: https://www.les-luquettes.com

Roussillon – Domaine Fontanel

En 2017, Elodie et Mathieu Collet ont repris le Domaine Fontanel situé à Tautavel dans le Roussillon. Ces deux jeunes vignerons, déjà formés aux méthodes de vinification et accompagnés la première année par leur prédécesseur, ont magnifiquement porté le flambeau du domaine et présentent une gamme de vins remarquable à partir de tous les cépages typiques de cette région : grenache noir, grenache blanc, grenache gris, syrah, mourvèdre, carignan, viognier, malvoisie, roussanne et muscat à petits grains.

  • Vins blancs et rosé : Rancio, Côtes Catalanes et Côtes du Roussillon
  • Vins rouges : Côtes Catalanes, Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages, Côtes du Roussillon Village Tautavel.
  • Vins doux naturels : Maury, Rivesaltes ambré, Muscat de Rivesaltes

En 2019, le Guide Hachette des vins a sélectionné 7 de leurs vins et leur a adressé 14 étoiles et 3 coups de cœur, ce qui les place comme vigneron de l’année pour le Roussillon.

A ne pas manquer !

Site internet: http://domainefontanel.fr