Archives par mot-clé : Cabernet Sauvignon

Côtes de Gascogne – Domaine Le Rosier d’Angélique

C’est sur les côteaux argilo-calcaires de Gascogne, au nord du Gers, que la famille Corne a planté, il y a un siècle, ses premiers pieds de vigne.

Depuis, la passion viticole a été transmise de génération en génération, chacune apportant un savoir-faire attentionné pour la mise en valeur du terroir et l’obtention de vins aux arômes subtils.

Au domaine « Le Rosier d’Angélique », sur 15 hectares, on cultive de façon raisonnée, dans le respect de la nature, les cépages Ugni Blanc, Colombard, Gros Manseng, Merlot, Syrah, Tannat, Cabernet-Sauvignon.

 La gamme des vins du domaine est riche et variée. Des vins blancs frais et élégants aux rouges fruités et puissants en passant par des rosés vifs et aromatiques ou des pétillants à la fine effervescence, chaque bouteille saura avec bonheur accompagner vos plats et séduire vos palais.

Aujourd’hui le vigneron c’est Séraphin qui a su enrichir ses connaissances lors de séjours en Australie ou dans la Napa Valley. Sa sœur Angélique, ingénieur œnologue, par ses précieux conseils, aide à l’élaboration des diverse cuvées.

La gamme du Domaine :

  • Blanc sec : 50% Uni-Blanc 50% Colombard
  • Sweet Travel : 100% Gros Manseng
  • Mousseux : 50% Uni-Blanc 50% Colombard
  • White & Roses : 100% Gros Manseng élevé en fût de chêne
  • Rosé : 33% Merlot 33% Syrah 33% Cabernet Sauvignon
  • Merlot
  • Syrah
  • Roch : 70% Syrah 30% Tannat élevé 6 mois en barriques
  • Prestige : 70% Tannat 30% Cabernet Sauvignon élevé 2 ans en barriques
  • Red & Roses : 50% Merlot 50% Syrah élevé 2 ans en barriques neuves

Site internet du vigneron : https://www.domainelerosierdangelique.fr/

Ardèche – Domaine du Grangeon

Situé sur les hauteurs de Rosières, dans le hameau de Balbiac, Christophe Reynouard, producteur de vin au Domaine du Grangeon, en Ardèche, se distingue par des cuvées intenses et équilibrées, dignes des grands vins de pays des coteaux de l’Ardèche.

Maître de chai pendant 4 ans au domaine Georges Vernay à Condrieu, Christophe décide de créer sa propre cave constituée de vins de pays de l’Ardèche. En 1998, il reprend ainsi le domaine familial du Grangeon situé en Ardèche méridionale, à Balbiac, sur la commune de Rosières.

Le travail de Christophe consiste à mettre en valeur le terroir de l’Ardèche, tant dans la conduite de la vigne que lors de la vinification dans sa propre cave.

Le domaine s’attache particulièrement à la production de vins issus des cépages Syrah, Cabernet, Merlot, Gamay pour le rouge et Chatus, Viognier et Chardonnay pour les blancs.

Par ailleurs, le domaine fait partie des vignerons précurseurs du XXIème siècle qui ont redonné vie au Chatus, rarissime cépage typique des Monts d’Ardèche. Fierté des vignerons Cévenols, le Chatus, cuvée de longue garde du Sud Ardèche, est un vin épicé, charpenté, unique, comme les hommes, les terrasses et la culture qui en font sa renommée.

Cultivées sur les terrasses, appelées faysses de Rosières, le Domaine du Grangeon participe à la préservation d’un paysage de terrasses remarquables, labellisé en 1992 « Paysage de reconquête » par le Ministère de l’environnement.

Les vignes s’étendent sur une superficie de 17 hectares et sur un sol constitué de grès. La vigne préfère largement les sols pauvres. En effet, les bons vins naissent de sols ingrats, modérés en eaux et en nutriments. Pour se nourrir, la vigne étire ses racines profondément dans le sol.

Les vignes âgées sur les faysses supportent très bien la sécheresse et les vendanges sont réalisées exclusivement à la main.

Tout en respectant le terroir de l’Ardèche, Christophe l’interprète et la façonne. C’est ainsi qu’il fabrique un véritable vin de terroir et non un simple vin de cépage.

Les vins du Domaine du Grangeon

Les rouges :

Le Chatus est un cépage rouge ardéchois que l’on trouvait autrefois sur les terrasses, dites faysses. Les vignes sont visitées et agréées par une commission. Elles sont effeuillées au soleil levant dès la fin du mois de juin. La récolte se fait exclusivement à la main. La vendange est éraflée à 100%. Elle reste en cuve de 3 à 4 semaines, puis est tirée directement en fûts neufs où elle restera 23 mois sans sous-tirage. Le Chatus est un cépage qui conserve une bonne acidité à la maturité. Sa structure tannique et son acidité lui confèrent un bon potentiel de garde.

Le Chatus possède une particularité très intéressante : ses parfums sont sur des notes de fruits à l’alcool très marqués (mûres, pruneaux, nèfles, poivre gris). La bouche est d’une très bonne longueur, son attaque tannique laisse place à une fin de bouche soyeuse où l’on retrouve les parfums que l’on a au nez. La sortie de ce vin se fait le deuxième week-end de Décembre et une réservation au préalable est indispensable.

La Cuvée Bergougnou : elle est issue d’un assemblage de 2/3 de Merlot et 1/3 de Cabernet Sauvignon. Les cabernets sont effeuillés des 2 côtés. Les raisins sont vinifiés séparément, puis l’assemblage s’effectue dès la fin des vinifications. L’élevage dure de 12 à 16 mois sur lie en fût de 3 à 4 vins.

La cuvée La Blacheyrette : elle est issue d’un assemblage de deux cépages (50% de Chatus et 50% de Syrah), avec un élevage de 12 à 14 mois. L’assemblage se fait seulement 3 semaines avant la mise en bouteille.

La Cuvée Mon Cœur : issue de raisins rouges passerillés, la cuvée Mon Cœur est un vin fruité et sucré, mais pas trop, liquoreux, alcoolisé mais avec modération.

Cette cuvée d’un rouge intense délivre une superbe sensation de fruits frais, de framboise, de fraîcheur et d’acidité qui évitent la lourdeur en bouche, la réussite est à la hauteur du plaisir qui envahit le palais. Ce vin peut se boire soit en apéritif soit avec un dessert au chocolat par exemple.

Le gamay : cépage bourguignon qui existe depuis le XIVe siècle. Il a de la couleur, de la structure et une puissance aromatique discrète. Le Gamay peut se boire légèrement frais.

La Syrah : sa récolte se fait exclusivement à la main et les vignes sont effeuillées au soleil levant au début du mois de juillet. La cuvaison dure 4 semaines et plus, avec un pigeage deux fois par jour. Deux autres cuves de Syrah sont éraflées à 100%. L’élevage se fait en barrique bourguignonne pendant 12 à 18 mois sur lie fine sans soutirage. Le Syrah délivre de puissants arômes de poivre, de muscade et de réglisse, associés à la douceur de la violette. Ce cépage produit des vins de longue garde, denses et puissants.

Les Blancs

Chardonnay : L’élaboration du Chardonnay est identique à celle du Viognier. La différence se situe dans la durée d’élevage en barriques. Ce vin est élevé à la bourguignonne pour préserver ses arômes variés aux notes d’agrumes, de fruits secs ou encore de brioche.

La cuvée Fermiget : c’est un assemblage de 2/3 de Chardonnay et 1/3 de Viognier avec 12 mois de fût sur lie sans sous-tirage. Cette cuvée associe la finesse du nez du Viognier à la longueur en bouche du Chardonnay.

La Cuvée Grangeon : A base de cépage blanc Viognier, cette cuvée est issue de raisins passerillés, c’est-à-dire séchés à l’air libre pour l’enrichir en sucre. La fermentation dure 8 mois. Les levures s’arrêtent de fermenter naturellement par l’excès d’alcool et de sucre. Ce vin est issu d’une macération pelliculaire, avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Le vin blanc Grangeon est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le Viognier : c’est un cépage blanc originellement cultivé dans les Côtes-du-Rhône septentrionales. Ce cépage produit un vin aux arômes marqués d’abricot et de pêche, souvent gras corsé, voire capiteux. Le vin est issu d’une macération pelliculaire avec une fermentation alcoolique et une malolactique en fût. Ce vin blanc élégant est travaillé pour avoir une présence et une longueur en bouche.

Le rosé :

Péquélou Rosé : Frais et intense, le Péquélou est un vin rosé issu de l’assemblage de 2 cépages différents : le grenache et le gamay. Ce vin rosé se déguste en apéritif, au repas ou pendant le dessert.

Lien vers le site du domaine

Bordeaux, Saint Emilion – Vignoble Mérias – Château Cadet Pontet

Situé au cœur du vignoble Saint Emilionnais, le domaine familial s’étend sur une superficie de 8ha70. Il repose sur deux terroirs différents, un coteau et un plateau argilo-calcaire pourvu d’une exposition au soleil idéale et un plateau de sable ancien. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. L’encépagement, typique de l’appellation Saint-Emilion, est composé de 60 % de merlot, 30 % de cabernet franc et 10 % de cabernet sauvignon.

Les parcelles sont cultivées dans la pure tradition bordelaise, avec enherbement, travail à la charrue et traitements raisonnés, ce qui leur a permis d’être certifié Haute Valeur Environnementale en 2018 (HVE3).

Tous les travaux de l’année, de la taille à l’éclaircissage, sont effectués de façon manuelle pour garantir un rendement raisonné et qualitatif.

Les vendanges sont traditionnelles, manuelles ou mécaniques selon les parcelles. La macération pré-fermentaire de 72 heures est suivie d’une vinification avec levures indigènes, en cuves béton thermorégulées. L’élevage du vin se poursuit pendant 12 à 18 mois, en fûts de chênes français renouvelés en moyenne à 30% selon les millésimes. La production annuelle du Domaine est de 50 000 bouteilles sur les différentes appellations.

CHÂTEAU CADET-PONTETAppellation Saint-Emilion Grand Cru

Propriété de la famille Mérias depuis 5 générations, le vignoble s’étend sur une superficie de 5,8 ha et repose sur un coteau argilo-calcaire exposé plein sud : un terroir d’exception. La moyenne d’âge du vignoble est de 35 ans.

L’encépagement du vignoble typique de l’appellation Saint-Emilion, est composé de 60 % de merlot, 30 % de cabernet franc et 10 % de cabernet sauvignon. La vinification en cuves thermorégulées se fait pendant 1 mois. L’élevage du vin se poursuit ensuite 18 mois, en fûts de chêne français. La production annuelle est de 30 000 bouteilles.

CHÂTEAU CADET-PEYCHEZAppellation Saint-Emilion Grand Cru

Nouvelle propriété des Vignobles Mérias de 1,2 ha, plantée à 100% de Merlot sur un sol argilo-calcaire. L’âge moyen de la vigne est de 45 ans.
Après la vinification en cuves inox thermorégulées, l’élevage est effectué en barriques de chêne français pendant 12 à 18 mois. La production annuelle est de 6000 bouteilles.

CHÂTEAU PONTET – Appellation Saint-Emilion

Le vignoble s’étend sur 2 hectares d’un sol argilo-calcaire à sablo-limoneux. Il est planté à 60% de Merlot, 30% de Cabernet Franc et 10% de Cabernet Sauvignon. L’âge moyen du vignoble est de 25 ans.
La vinification en cuves béton thermorégulées est suivie d’un élevage cuves et stèves de chêne pendant 2 mois. La production annuelle est de 20 000 bouteilles.

Pour la petite histoire, lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’œnologie, il y a de cela pas mal d’années, la 1ère dégustation que j’ai faite chez un vigneron c’est à Saint-Emilion, au Château Cadet-Pontet ! Alors quel plaisir de les accueillir sur notre salon.

Site internet : https://chateaucadetpontet.com/

Bergerac, Monbazillac – Château Le Terme Blanc


Situé sur les coteaux argilocalcaires dominant Bergerac, le Château Le Terme Blanc bénéficie de l’appellation Monbazillac « l’Or du Périgord ».

L’histoire du vignoble se Laurentpoursuit depuis 5 générations. A l’origine associé à l’élevage, le domaine s’est recentré sur son activité principale, la viticulture. La famille Russac, propriétaire récoltant, restructure le vignoble progressivement pour améliorer la qualité en conservant des vieilles vignes dont une parcelle centenaire, et en replantant certaine parcelle avec une densité plus élevée.

Vendanges à la main

Le château le Terme blanc est situé sur la commune de Rouffignac de Sigoulès. C’est un domaine familial de 44 hectares répartis sur trois communes. Le vignoble, en conversion Bio depuis 2014, couvre 24 ha. 14 ha bénéficient de l’AOC Monbazillac et 10 ha de l’AOC Bergerac. Les doses de cuivre et soufre sont le plus limitées possible et complétées par des purins d’orties et des décoctions de prêles. Les 20 ha restants sont plantés d’arbres et de culture.

Les vins, Bergerac rouge, Bergerac rosé et Monbazillac, produits dans les chais du domaine sont vendus en direct sur des marchés (c’est d’ailleurs lors d’une promenade sur le marché de Limeuil que j’ai fait leur connaissance), à la propriété ou en circuit long.

 

Les vendanges sont manuelles pour la récolte destinée à produire du Monbazillac. Le Monbazillac est issu de raisins surmuris botrytisés et vendangés par tries successives. Une partie des rouges est élevé en fût de chêne.

 

Tulipes sauvages (Tulipa sylvestris)

La famille Russac favorise au maximum la biodiversité en maintenant de nombreux arbres fruitiers, haies, fleurs et des espèces rares comme les tulipes sauvages qui poussent entre les rangs de vigne !

 

Le vins :

  • Monbazillac bio 2017 : 80% Sémillon, 15% Sauvignon blanc, 5% Muscadelle. Belle robe jaune dorée, pureté et complexité du nez. Parfait à l’apéritif et avec du foie gras, des desserts, du roquefort, melons et fraises, volaille ou poisson en sauce. Peut se déguster dès maintenant et encore bien évoluer durant de longues années.
  • Monbazillac 2016 : 80 % Sémillon, 10 % Muscadelle, 10 % Sauvignon blanc. Ce liquoreux délicat vous satisfera par sa fraîcheur et ses belles notes fruitées. Parfait à l’apéritif et bien sûr avec un foie gras, des desserts, du roquefort, melons et fraises, volaille ou votre poisson en sauce. Peut se déguster dès maintenant ou supporter de longues années de vieillissement.
  • Monbazillac 2009 – cuvée prestige : 95% Sémillon, 5% Muscadelle. Avec une attaque ronde, il a du volume en bouche et une belle harmonie. A l’apéritif, mais il est également l’accompagnement idéal du foie gras ou du melon. Il brille également avec le roquefort, les fraises ou les poissons en sauce. Peut se déguster dès maintenant ou encore bien évoluer avec les années.

 

  • Bergerac bio 2018 : 60% Merlot, 30% Cabernet sauvignon, 10% Malbec. Ce vin souple et très fruité offre des notes de griottes, de groseilles et d’épices. Il offre un nez au parfum de fruits rouges et une bouche charnue et parfaitement équilibrée. Pour un repas classique ou entre amis. Il s’harmonise parfaitement avec toutes les viandes et fromages. Garde de 10 ans.
  • Bergerac rouge 2016 – fût de chêne : 50% Merlot, 50% Cabernet Sauvignon. 12 mois en barrique bordelaise. Ce vin aux arômes de fruits rouges présente des notes épicées et grillées. Ses tanins puissants donnent à ce vin un excellent potentiel de garde. Il s’appréciera particulièrement avec les viandes et fromages. Peut se déguster dès maintenant (chambré) et s’appréciera encore plus avec les années.
  • Bergerac rouge 2015 : 75% Merlot, 25% Cabernet sauvignon. Ce vin plein de charme offre des notes de groseilles et d’épices, une bouche charnue et tout à fait équilibrée. Pour un repas classique ou entre amis. Il s’harmonise parfaitement avec toutes les viandes et fromages. Garde de 10 ans.

 

  • Bergerac rosé BIO 2019 : 70% Malbec, 30% Cabernet sauvignon. Ce vin bien équilibré se construit autour de notes fruitées et florales en finissant sur une bouche généreuse. Il accompagne avec bonheur tout un repas. Il s’apprécie plus particulièrement avec la charcuterie, les poissons, les grillades et les salades composées. Il se déguste jeune quand il exprime le maximum de sa richesse aromatique.

 

Vous voulez préparer votre venue au salon ? Consultez le site du Château Le Terme Blanc  qui fourmille de belles photos sur le domaine :
www.chateau-letermeblanc.jimdo.com