Archives par mot-clé : Merlot

Bordeaux Barsac, Graves – Denis Dubourdieu Domaines

Invité Spécial pour le Salon 2019

Dans ce Salon à renouvellement choisi, régulièrement nous réinvitons pour une année des domaines marquants qui y ont participé dans le passé.

L’œnologue Denis Dubourdieu, appelé le « Pape » des vins blancs, a apporté des contributions déterminantes au savoir-faire moderne. Il a appliqué ses principes dans ses propres domaines bordelais, avec son épouse et ses fils, qui ont repris le flambeau. Jean-Jacques Dubourdieu vient présenter les vins du Domaine au Salon des Vignerons 2019
Avec des prix qui restent très sages.

Château Doisy-Daëne. Cru Classé de Barsac. Propriété de la famille depuis plusieurs générations, c’est un bel exemple de ce que Barsac peut produire comme liquoreux, alliant finesse, arômes et richesse.

Clos Floridène, Graves. Un grand blanc (sauvignon), élégant et pur, modèle en la matière. C’est l’une des gloires du Domaine. Un beau rouge, bien typé de Graves.

Château Reynon, Cadillac. Beau blanc sec de sauvignon et intéressant rouge fruité et aromatique. L’attention portée par le Domaine à ces Côtes de Bordeaux les sublime.

Présentation complète du Domaine sur son site web: www.denisdubourdieu.fr

Saint Emilion – Gonzague Maurice

Toujours a la recherche d’un bordeaux qui sort des stéréotypes les plus communs (tannins rudes, boisée, arômes de vanille et de pain grillé, très puissant, etc.) je trouve un jour une petite merveille de la rive droite, le clos du Pavillon de Gonzague Maurice.

On est ici à Puisseguin Saint Emilion, l’un des satellites du vignoble de Saint Emilion, et parmi les moins connus. De là à connaître (et à fortement apprécier) le reste de la gamme de ce domaine, le pas a été vite franchi ! Gonzague Maurice est l’un de ces vignerons qui contribuent à transformer, en bien, l’image de la rive droite de Bordeaux, et en particulier son accessibilité. Installé seulement en 2005 à Montagne (mais après un sérieux apprentissage à la fois à Sancerre et dans le bordelais), ce néo-vignerons entame un énorme travail à la vigne et au chai, pour aboutir, dix ans plus tard, à une superbe variété des vins de différentes appellations. Une vraie référence de la rive droite, entre Saint Emilion et Pomerol, en passant par Castillon Cote de Bordeaux. Tous les travaux dans la vigne sont effectués à la main. Les vinifications en cuve de béton thermorégulées, le sulfitage est modéré. Les élevages, ayant comme objectif primaire la préservation du fruit, sont faits essentiellement en cuve (et ponctuellement dans des barriques).

Voici la palette des vins (et leur appellation) proposés par Gonzague Maurice:

  • Château de Grandchamp (Montagne Saint-Émilion)
    75% merlot, 20% cabernet franc, 5% cabernet sauvignon
  • Clos du Pavillon (Puisseguin Saint-Émilion)
    100% merlot
  • La Petite Folie (Saint-Émilion)
    100% merlot
  • Pavillon de Saint-Jacques (Lalande de Pomerol)
    80% merlot, 20% cabernet franc
  • Canon La Chapelle (Canon Fronsac)
    75% merlot, 25% cabernet franc
  • Victor (Castillon Côtes de Bordeaux)
    100% merlot

 

Toutes les étiquettes contiennent un particulier de la Folie architecturale (dans la photo ci-contre) qui se trouve sur le domaine de Grandchamp.

 

 

N’hésitez donc pas à venir déguster les vins de ce domaine et à discuter avec ce vigneron passionné et passionnant.

Rendez-vous au salon de vignerons à Gif-sur-Yvette, en mars prochain.

Sud Ouest Cahors – Château Lamartine

Lamartine_vigneBénéficiant d’un climat propice à l’élaboration de grands vins, le vignoble de Cahors dévoile ses terroirs, sur les « Terrasses » étagées de la vallée du Lot, ainsi que sur les plateaux calcaires du Causse, à plus de 300 mètres d’altitude.

Les 1ères et 2èmes terrasses, produisent les vins tendres et fruités, à boire dans leur jeunesse, les 3èmes terrasses et les calcaires arides du Causse, donnent les grands vins de garde, fins et charpentés, qui font la réputation du vin de Cahors à travers le monde. Ce vignoble est le berceau du cépage Malbec.

Lamartine_dégustationDepuis 1975, Alain Gayaud est à la tête d’un domaine de 35 ha exposés plein sud, situé à l’Ouest de l’appellation sur les terrasses de la vallée du Lot. Autrefois orthographiée en deux mots LA MARTINE, la légende raconte que la propriété fut bâtie à l’emplacement d’un chêne centenaire. Chêne qui abrita les rendez-vous galants de la belle Martine…

Propriété familiale, la situation exceptionnelle du Château Lamartine avec le bénéfice de l’influence océanique, favorise une précocité certaine des raisins sécurisant ainsi la régularité des millésimes.

Fervent défenseur d’une agriculture respectueuse de l’environnement, Alain Gayraud accorde une forte importance au travail du sol. De plus, effeuillage et vendange en vert permettent la régularité d’un rendement modéré.

Lamartine_propriété2Le domaine produit majoritairement du Rouge (97%) à partir des cépages de l’Appellation – Malbec (aussi appelé Auxerrois ou Cot), Merlot, Tannat. En plus du Cahors ‘Château Lamartine’, le domaine produit deux cuvées spéciales : ‘Cuvée Particulière’ et ‘Expression’. Cette dernière est d’ailleurs un des fleurons de la Charte “Cahors Excellence”.

Le Rosé (3%) est produit à partir de Malbec et Merlot.

Pour la vinification le domaine dispose d’un outil moderne, fonctionnel, thermo-régulé tout en respectant la tradition : tri de vendange, pigeage manuel.

Des chais d’élevage climatisés où reposent quelques centaines de barriques de chêne français permettent d’élever les vins qui méritent toute notre attention.

A la fois fins et puissants les vins de Château Lamartine se dégusteront avec des viandes rouges de caractères, des magrets mais plus osés avec du foie gras ou un fondant au chocolat.

Lamartine_propriétéIls vous révèleront à la fois l’originalité, la force et la tradition du Sud-Ouest.

Régulièrement primés et cités dans les guides, les vins du Château Lamartine ont pour certain un potentiel de garde supérieur à 10 ans. Bref des vins à découvrir et ne manquer sous aucun prétexte….

Site Web : http://cahorslamartine.com