Archives par mot-clé : Cabernet Sauvignon

Bergerac, Monbazillac – Château Le Terme Blanc


Situé sur les coteaux argilocalcaires dominant Bergerac, le Château Le Terme Blanc bénéficie de l’appellation Monbazillac « l’Or du Périgord ».

L’histoire du vignoble se Laurentpoursuit depuis 5 générations. A l’origine associé à l’élevage, le domaine s’est recentré sur son activité principale, la viticulture. La famille Russac, propriétaire récoltant, restructure le vignoble progressivement pour améliorer la qualité en conservant des vieilles vignes dont une parcelle centenaire, et en replantant certaine parcelle avec une densité plus élevée.

Vendanges à la main

Le château le Terme blanc est situé sur la commune de Rouffignac de Sigoulès. C’est un domaine familial de 44 hectares répartis sur trois communes. Le vignoble, en conversion Bio depuis 2014, couvre 24 ha. 14 ha bénéficient de l’AOC Monbazillac et 10 ha de l’AOC Bergerac. Les doses de cuivre et soufre sont le plus limitées possible et complétées par des purins d’orties et des décoctions de prêles. Les 20 ha restants sont plantés d’arbres et de culture.

Les vins, Bergerac rouge, Bergerac rosé et Monbazillac, produits dans les chais du domaine sont vendus en direct sur des marchés (c’est d’ailleurs lors d’une promenade sur le marché de Limeuil que j’ai fait leur connaissance), à la propriété ou en circuit long.

 

Les vendanges sont manuelles pour la récolte destinée à produire du Monbazillac. Le Monbazillac est issu de raisins surmuris botrytisés et vendangés par tries successives. Une partie des rouges est élevé en fût de chêne.

 

Tulipes sauvages (Tulipa sylvestris)

La famille Russac favorise au maximum la biodiversité en maintenant de nombreux arbres fruitiers, haies, fleurs et des espèces rares comme les tulipes sauvages qui poussent entre les rangs de vigne !

 

Le vins :

  • Monbazillac bio 2017 : 80% Sémillon, 15% Sauvignon blanc, 5% Muscadelle. Belle robe jaune dorée, pureté et complexité du nez. Parfait à l’apéritif et avec du foie gras, des desserts, du roquefort, melons et fraises, volaille ou poisson en sauce. Peut se déguster dès maintenant et encore bien évoluer durant de longues années.
  • Monbazillac 2016 : 80 % Sémillon, 10 % Muscadelle, 10 % Sauvignon blanc. Ce liquoreux délicat vous satisfera par sa fraîcheur et ses belles notes fruitées. Parfait à l’apéritif et bien sûr avec un foie gras, des desserts, du roquefort, melons et fraises, volaille ou votre poisson en sauce. Peut se déguster dès maintenant ou supporter de longues années de vieillissement.
  • Monbazillac 2009 – cuvée prestige : 95% Sémillon, 5% Muscadelle. Avec une attaque ronde, il a du volume en bouche et une belle harmonie. A l’apéritif, mais il est également l’accompagnement idéal du foie gras ou du melon. Il brille également avec le roquefort, les fraises ou les poissons en sauce. Peut se déguster dès maintenant ou encore bien évoluer avec les années.

 

  • Bergerac bio 2018 : 60% Merlot, 30% Cabernet sauvignon, 10% Malbec. Ce vin souple et très fruité offre des notes de griottes, de groseilles et d’épices. Il offre un nez au parfum de fruits rouges et une bouche charnue et parfaitement équilibrée. Pour un repas classique ou entre amis. Il s’harmonise parfaitement avec toutes les viandes et fromages. Garde de 10 ans.
  • Bergerac rouge 2016 – fût de chêne : 50% Merlot, 50% Cabernet Sauvignon. 12 mois en barrique bordelaise. Ce vin aux arômes de fruits rouges présente des notes épicées et grillées. Ses tanins puissants donnent à ce vin un excellent potentiel de garde. Il s’appréciera particulièrement avec les viandes et fromages. Peut se déguster dès maintenant (chambré) et s’appréciera encore plus avec les années.
  • Bergerac rouge 2015 : 75% Merlot, 25% Cabernet sauvignon. Ce vin plein de charme offre des notes de groseilles et d’épices, une bouche charnue et tout à fait équilibrée. Pour un repas classique ou entre amis. Il s’harmonise parfaitement avec toutes les viandes et fromages. Garde de 10 ans.

 

  • Bergerac rosé BIO 2019 : 70% Malbec, 30% Cabernet sauvignon. Ce vin bien équilibré se construit autour de notes fruitées et florales en finissant sur une bouche généreuse. Il accompagne avec bonheur tout un repas. Il s’apprécie plus particulièrement avec la charcuterie, les poissons, les grillades et les salades composées. Il se déguste jeune quand il exprime le maximum de sa richesse aromatique.

 

Vous voulez préparer votre venue au salon ? Consultez le site du Château Le Terme Blanc  qui fourmille de belles photos sur le domaine :
www.chateau-letermeblanc.jimdo.com

Bordeaux Barsac, Graves – Denis Dubourdieu Domaines

Invité Spécial pour le Salon 2019

Dans ce Salon à renouvellement choisi, régulièrement nous réinvitons pour une année des domaines marquants qui y ont participé dans le passé.

L’œnologue Denis Dubourdieu, appelé le « Pape » des vins blancs, a apporté des contributions déterminantes au savoir-faire moderne. Il a appliqué ses principes dans ses propres domaines bordelais, avec son épouse et ses fils, qui ont repris le flambeau. Jean-Jacques Dubourdieu vient présenter les vins du Domaine au Salon des Vignerons 2019
Avec des prix qui restent très sages.

Château Doisy-Daëne. Cru Classé de Barsac. Propriété de la famille depuis plusieurs générations, c’est un bel exemple de ce que Barsac peut produire comme liquoreux, alliant finesse, arômes et richesse.

Clos Floridène, Graves. Un grand blanc (sauvignon), élégant et pur, modèle en la matière. C’est l’une des gloires du Domaine. Un beau rouge, bien typé de Graves.

Château Reynon, Cadillac. Beau blanc sec de sauvignon et intéressant rouge fruité et aromatique. L’attention portée par le Domaine à ces Côtes de Bordeaux les sublime.

Présentation complète du Domaine sur son site web: www.denisdubourdieu.fr

Saint Emilion – Gonzague Maurice

Toujours a la recherche d’un bordeaux qui sort des stéréotypes les plus communs (tannins rudes, boisée, arômes de vanille et de pain grillé, très puissant, etc.) je trouve un jour une petite merveille de la rive droite, le clos du Pavillon de Gonzague Maurice.

On est ici à Puisseguin Saint Emilion, l’un des satellites du vignoble de Saint Emilion, et parmi les moins connus. De là à connaître (et à fortement apprécier) le reste de la gamme de ce domaine, le pas a été vite franchi ! Gonzague Maurice est l’un de ces vignerons qui contribuent à transformer, en bien, l’image de la rive droite de Bordeaux, et en particulier son accessibilité. Installé seulement en 2005 à Montagne (mais après un sérieux apprentissage à la fois à Sancerre et dans le bordelais), ce néo-vignerons entame un énorme travail à la vigne et au chai, pour aboutir, dix ans plus tard, à une superbe variété des vins de différentes appellations. Une vraie référence de la rive droite, entre Saint Emilion et Pomerol, en passant par Castillon Cote de Bordeaux. Tous les travaux dans la vigne sont effectués à la main. Les vinifications en cuve de béton thermorégulées, le sulfitage est modéré. Les élevages, ayant comme objectif primaire la préservation du fruit, sont faits essentiellement en cuve (et ponctuellement dans des barriques).

Voici la palette des vins (et leur appellation) proposés par Gonzague Maurice:

  • Château de Grandchamp (Montagne Saint-Émilion)
    75% merlot, 20% cabernet franc, 5% cabernet sauvignon
  • Clos du Pavillon (Puisseguin Saint-Émilion)
    100% merlot
  • La Petite Folie (Saint-Émilion)
    100% merlot
  • Pavillon de Saint-Jacques (Lalande de Pomerol)
    80% merlot, 20% cabernet franc
  • Canon La Chapelle (Canon Fronsac)
    75% merlot, 25% cabernet franc
  • Victor (Castillon Côtes de Bordeaux)
    100% merlot

 

Toutes les étiquettes contiennent un particulier de la Folie architecturale (dans la photo ci-contre) qui se trouve sur le domaine de Grandchamp.

 

 

N’hésitez donc pas à venir déguster les vins de ce domaine et à discuter avec ce vigneron passionné et passionnant.

Rendez-vous au salon de vignerons à Gif-sur-Yvette, en mars prochain.

Touraine – Domaine Durand

Philippe DURAND, vigneron à Mosnes (37), village idéalement situé en bord de Loire entre les châteaux d’Amboise et de Chaumont, élabore un nombre conséquent de cuvées à partir des cinq cépages de la région (chenin, sauvignon, côt, gamay, cabernet franc et cabernet sauvignon), cultivés sur trois types de sol : calcaire, silex, poudingue.

Avec des rendements inférieurs à 40 hl/ha afin de ne pas recourir à la chaptalisation, des fermentations conduites avec les levures endogènes, il présente une impressionnante gamme de vins (sec, sec tendre, demi-sec, moelleux …) qui exprime les différents terroirs. De plus, fin cuisinier, il vous conseillera sur les plats qui s’accorderont le mieux avec ses vins.

Au salon, vous trouverez à des prix très raisonnables la sélection suivante :

VINS BLANCS
Touraine :

  • « Cuvée première », 2016 Sauvignon, assemblé de plusieurs parcelles argilo-siliceuses
  • « Terre de Poudingue », 2016 Sauvignon, sec tendre

Touraine-Amboise (chenin) :

  • « Cuvée Silex », 2016 sec
  • « Scilles du Pin », 2016 sec tendre
  • « Scilles du Pin », 2016 ½ sec
  • « Scilles du Pin », 2016 moelleux
  • « Quarramyrha », 2015 et 2005 liquoreux

VINS ROUGES
Touraine-Amboise :

  • « Cuvée François 1er »,2004 assemblage de différents cépages rouges
  • « Cuvée Ancestrale » 2016 assemblage de 3 cépages de vignes de plus de 45 ans

Touraine :

  • « La Haie Bachelier », 2016 Côt issu d’une parcelle argilo-siliceuse
  • « La Huaudière »,2010 Côt issu d’une parcelle argilo-calcaire

VINS ROSES
Touraine-Amboise :

  • « Cuvée première » 2016
  • « Soir d’Octobre » 2016 (macération pelliculaire).